Notre métier

Au cœur des activités de Polyexpert, se trouve un métier, celui de l'expertise d'assurance, résultat de la compétence technique et des savoir-faire acquis par notre entreprise et ses...

Lire la suite

Et Aussi

« Back

News

La qualité de l'air des crèches et des écoles en question

La qualité de l'air intérieur est un sujet de première importance, au regard des risques tenant à la concentration de polluants dans les atmosphères confinées. Parmi les préoccupations exprimées lors de la table ronde Santé-Environnement de la conférence Environnementale de septembre 2012, figurait la question de la qualité de l'air intérieur et la mise en place de mesures telles que le lancement de campagnes de sensibilisation, l'étiquetage de produits susceptibles d'émettre des polluants dans l'air intérieur et des actions diverses tenant au renforcement du volet relatif à la qualité de l'air dans les dispositifs existants sur la performance énergétique.

Pour améliorer la situation des personnes fragiles, quant aux effets de la pollution intérieure, et à la suite du Grenelle de l'Environnement, les pouvoirs publics sur la base de deux décrets parus fin 2011 et début 2012 prévoyaient l'obligation pour les structures accueillant des enfants de moins de 6 ans de procéder à des contrôles permettant de surveiller, la concentration de polluants[1] dans l'air intérieur. Ces mesures, applicables au 1er janvier 2015, concernaient en priorité, les crèches et les écoles, en vue d'évaluer et prévenir le risque d'exposition des poumons des jeunes enfants à ces différents polluants.

Dans l'intervalle, le ministère de l'Ecologie, par communiqué en date du  24 septembre vient de repousser le caractère obligatoire de ces mesures, dans les 9000 crèches et 17000 écoles maternelles. La mise en place d'un Guide des Bonnes pratiques et d'un principe de démarche volontaire de la part des communes, viennent se substituer, en l'attente de nouveaux décrets de « simplification » à ce dispositif.

Afin d'accompagner la mise en œuvre de ces campagnes de mesures de la qualité de l'air, rendues obligatoires, à compter du 1er janvier 2015, nous avons engagé depuis plusieurs mois, au sein de notre filiale spécialisée Polyexpert Environnement, les investissements en matériels, recrutements et démarches nécessaires pour disposer des qualifications requises et des capacités d'intervention nécessaires.

Ainsi, quelles que soient les mesures qui seront prises au plan réglementaire, pour faire face à ce problème de santé publique, Polyexpert Environnement est aujourd'hui pleinement opérationnel et en capacité d'accompagner et conseiller les collectivités dans la mise en œuvre des actions nécessaires à la maîtrise de la qualité de l'air dans les établissements, écoles, crèches et maternelles.

 


[1] Formaldéhydes, benzène et CO2